+33 6 81 16 29 28 ecuriesdelaxiere@gmail.com

L’adulte ou l’enfant avec le cheval:

Ensemble, ils peuvent avancer l’un avec l’autre, l’un grâce à l’autre.

L’un sans l’autre, ils ne peuvent rien faire

  • Une aire de parking dédié
  • Un club house accessible aux    personnes à mobilité réduite
  • Une cavalerie adaptée
  • Un promontoire adapté
  • 2 manèges couverts
  • 2 carrières
  • Des itinéraires de promenade  variés

 

Adaptation des séances en fonction des difficultés dans le respect du bien-être et de la sécurité

Mise en oeuvre des projets et des objectifs particuliers par une enseignante diplômée

Un travail d’équipe !
Compréhension, adaptation, intégration sont les 3 fondamentaux s’appliquant tant aux personnes qu’aux équidés :

  • Apprendre à découvrir les personnes c’est déjà les accueillir en écoutant leurs besoins, leurs envies.
  • S’adapter c’est pouvoir répondre à leur demande et l’intégration c’est offrir une place à tous sans jugement.
  • Comprendre les équidés c’est adapter au mieux leur habitat, leur besoin à l’état naturel. Ainsi tous les chevaux sont nourris avec le foin de la ferme produit sur place. Ils vivent ensemble au parc aux beaux jours. Les poneys eux sont logés en stabulations. Leur contact proche les uns des autres me permet de travailler en toute sécurité car ils se socialisent naturellement.
  • Le fait que les chevaux sortent tous les jours et vivent en troupeau va faciliter leur approche par des personnes qui peuvent être effrayées par le contact avec des équidés.
  • Leur état physique et moral est régulièrement surveillé. Les chevaux et poneys  sont sélectionnés sur leur mental mais sont aussi très porteurs et de petite taille.

Le cheval n’est pas un animal comme les autres, ni un objet qui serait donc indifférent.

Non Jugeant, il devient médiateur d’une relation particulière.

La communication avec le cheval est aussi corporelle, jusque dans les moindres mouvements.

Réadaptation fonctionnelle, effets de massage.

La rééducation par le cheval ne s’adresse pas seulement aux personnes touchées par le handicap physique, mais peut par exemple aider un enfant en échec scolaire, où en difficulté relationnelle (avec ses parents, ses pairs, ses professeurs…)

Elle peut aussi aider dans des situations de conflit intérieur, amenant des moments d’accalmie, de sérénité, en rompant avec le quotidien.

Dans des épisodes de violence subie ou exprimée, dans des peurs difficiles à gérer, dans les dépendances, dans les cas d’introversion ou au contraire de suractivité, elle peut avoir un impact bénéfique.

..

Renforcement de l’image de soi

Amélioration de la confiance en soi

Meilleur contrôle et conscience de son équilibre, de sa force, donc de soi.

Progression de son organisation dans l’espace et le temps

Synchroniser son rythme.